Month: May 2015

Des détails américains

Pour l’anniversaire de nos petits ados au collège, la tendance est au gaming truck. Un énorme camion se gare devant la maison du gamin. A l’intérieur de grandes banquettes et de multiples écrans pour jouer aux jeux vidéos entre potes. Le bonheur en somme : http://www.gametruckparty.com/

Game truck


A l’école, notre fils Nola a été élu “Star of the week“. L’occasion pour la classe de mettre en avant un élève en lui demandant de ramener une photo de sa famille et un objet qu’il apprécie. Il doit aussi remplir un questionnaire pour se présenter. Décidément, les américains sont très doués pour valoriser leurs élèves.


Lundi, c’était Memorial Day. Comme en France, on se rappelle des soldats tombés pour la nation. Petite différence ici car les soldats sont considérés comme de réels héros et c’est l’occasion de passer des émissions larmoyantes comme celle présentée par les héros d’Esprits Criminels et NCIS (Joe Mantegna et Gary Sinise).

joe-mantegna-gary-sinise


En cette fin d’année, toutes les écoles de la maternelle au collège offrent une journée de détente à leurs élèves avec des Fun Jump. De grandes structures gonflables dans lesquelles les élèves courent et sautent. Ces structures sont très populaires ici car elles sont très abordables et toutes les maisons ont la place de les accueillir dans leurs jardins. C’est d’ailleurs très commun d’en louer une pour l’anniversaire d’un enfant.


La semaine dernière, un professeur remplaçant du Maryland, a été filmé en train de fouetter des élèves à coup de ceinture. Le plus choquant a été la réaction de beaucoup d’internautes qui au lieu de s’insurger, ont soutenu la réaction de l’enseignant. Je cite : “Toutes les écoles devraient avoir le châtiment corporel. Les gamins de nos jours sont incontrôlables.” Vidéo et commentaires.


Toujours pour fêter la fin d’année, la tradition nationale veut que dans les écoles, on “dunk” les professeurs. Comprenez les faire tomber à l’eau. Les élèves payent $1 pour essayer de mettre leurs profs ou la directrice à la flotte. Quand la responsable de la discipline, Ms Rowe, s’est assise sur la planche, on a senti une émulation dans les élèves qui ont défilé. Moi je ne me suis pas porté volontaire, allez savoir pourquoi.


Première remise de diplôme pour Nola – the American Way – l’année prochaine c’est la grande ecole.

image-7792DCA0-6E09-4E2F-99ED-7CC31A003EA7-orig

Le bout de la rue.

Chaque jour j’emprunte le même chemin pour aller au boulot, cette même sortie d’autoroute et cette même route de campagne longée de champs de cannes à sucre et de puits de pétrole. Cette route mène droit sur Cecilia Junior High et avant cette semaine, je n’avais jamais eu l’opportunité ni l’intérêt de contourner l’établissement et de prendre cette autre route… Read more →

Graduation Day en images

Aujourd’hui, c’était le Graduation Day. Pendant la journée, les meilleurs élèves de 6ème et 5ème étaient célébrés. Dans chaque classe, les meilleurs en Maths, Anglais, Sciences et Histoire recevaient une médaille. Certains se retrouvaient avec 4 médailles autour du coup, d’autres restaient assis sur leurs chaises. Le meilleur élève de l’année et celui avec le moins d’absentéisme recevaient une petite coupe.

En soirée, c’était au tour des 4ème (8th grade) de célébrer leur dernière année au collège et donc leur entrée au lycée. Pour l’occasion, les élèves se sont mis sur leur 31. Un virage à 180 degrés pour des enfants qui s’habillent en pantalon et polo tout au long de l’année.

Ils ont eux aussi été récompensés pour leurs résultats scolaires devant un gymnase plein à craquer de parents, conscients de l’importance du moment, appareils photos à la main. Une jolie soirée où l’école reconnait et célèbre le travail de l’élève. En voilà une chose que l’on pourrait piquer au système américain.

Ci-dessous, on me voit au pupitre – non je ne suis pas en plein discours – je donne seulement les noms des élèves reçus à l’examen de français de dernière année.

Une virée entre copines

Un road trip entre copines, j’en rêvais. Puis un avion a atterri, des passagers en sont descendus. Parmi tous les visages, deux m’étaient très familiers. Une femme blonde et une plus petite, brune, s’avançaient vers moi. Plus elles s’approchaient, plus mon sourire grandissait. Sophie, Bénédicte, pendant dix jours vous avez pu goûter aux plaisirs des écrevisses et de la musique cajun.… Read more →

Le printemps en Louisiane.

happy-mothers-day-massage-specialsComme on en a déjà parlé, les américains adorent célébrer les fêtes du calendrier et la “Fête des Mères” ne fait pas exception. D’après mes élèves, c’est souvent l’occasion pour la famille de faire un repas de famille chez la grand mère. D’ailleurs, dans les centaines de cartes qui fleurissent pour l’occasion, beaucoup sont pour la grand mère. Une vidéo humoristique fait gentiment le lien entre l’importance de cette fête aux Etats Unis et l’absence de congés payés au moment de l’accouchement aux Etats Unis.


La semaine dernière, c’était la Teacher Apreciation Week : une semaine pendant laquelle on célèbre tous les enseignants du pays. C’est pas beau ça? Concrètement dans mon établissement, les élèves arrivent avec des petits cadeaux (style bougie ou bonbons) ou même des cartes prépayées pour leur prof (bon moi j’en ai eu une, c’est toujours cool). Les élèves écrivent des cartes de remerciements. Notre établissement nous a offert un énorme gâteau à la crème que les profs ont partagé dans la salle des profs et jeudi – Louisiane oblige – on nous offre des écrevisses.

Anecdote : Vendredi, 10h30, un élève frappe à la porte pendant l’un de mes cours. J’ouvre la porte et une élève me tend une grosse assiette en carton de spaghettis et un gâteau au chocolat. Je répète : il est 10h30 et je fais cours. Je remercie l’élève qui m’explique avec un grand sourire que les spaghettis ont été préparés par le club Beta. Je me retrouve avec des spaghettis en face de mes élèves moi qui en France, n’ai jamais bu un verre d’eau devant une classe.

A l’école des enfants, on a carrément reçu une lettre pour nous prévenir de cette semaine durant laquelle on pouvait ramener lundi : des fleurs (achetées ou cueillies) ou des produits de beauté. Mardi : de la nourriture pour le snack des maîtresses. Mercredi : des petits cadeaux faits maison (collier de nouilles). Jeudi : un dessin fait par les enfants. Vendredi: un gâteau, des cupcakes… En voilà une belle semaine pour l’instit’.

Moi je dis, une société qui célèbre ses enseignants pendant une semaine est forcément une société évoluée. Et qu’on ne vienne pas me dire que c’est une autre fête commerciale. Noël peut être, la St Valentin certainement mais pas la Teacher Appreciation Week 😉 Naan, même mon pote Barack parle de son instit de CM2 sur sa page facebook :

Obama


Alice a fait son premier circuit touristique en tant que guide avec un groupe de 48 québécois qui lui a laissé 1 dollar de pourboire. Conclusion évidente : les québécois sont aussi radins que les français. Sinon, elle a entamé aujourd’hui un autre remplacement dans une classe de CE2. Elle en est contente.


Le mois de mai est aussi le mois idéal pour goûter aux écrevisses de Louisiane qu’on retrouve sous toutes les formes : fries, étouffées, bouillies, en sandwich, en salade… A Breaux Bridge, une ville voisine, se trouve le Festival de l’Ecrevisse de renommée nationale. Bon, cette renommée nationale semble s’arrêter au porte de la Louisiane mais c’est plutôt sympa. On y va pour les écrevisses bien sûr, mes élèves y vont pour profiter de la fête foraine à côté et on peut aussi écouter de bons groupes cajuns qui plaisent à toutes les générations ici. On est tombé sur Roddie Romero qui est un mélange de musique cajun, jazz et soul : c’était sympa. A en croire cette vidéo trouvée sur le site web du groupe, Roddie aurait besoin de mes services…

De la musique, qui permet à nos amis cajuns de faire ce qu’ils font très bien (non, pas chasser) : danser. Merci à Sophie pour la photo et les chapeaux!

fesival ecreivisse

Crawfish Festival in Breaux Bridge

 

 

 

 

Nos enfants? Des éponges?

Ça paraissait facile et évident pour tout le monde, nous y compris: notre départ en Louisiane allait rendre nos enfants bilingues. C’était sûr :  “A cet âge là les enfants sont des éponges!”. C’était évident, “ça va vite quand ils sont petits…”. Ouais Ok, mais il y a une chose dont on avait pas forcément parlé, c’est cette période de flottement. Vous savez,… Read more →

Skip to toolbar