Parce que c’est l’Amérique

Il y a toujours et encore des moments que nous ne pouvons vivre qu’ici, aux Etats Unis. Des moments qui nous font sourire, nous énervent ou qui nous déstabilisent. Des instants qui nous rappellent à chaque fois, à quel point on est français.

 

d005dbc73d71ade0ca2ae94a94f21d23Dans l’école d’Alice pour Noël, les enseignants peuvent retrouver dans leur casier un mot qui dit “You’ve been mugged”. Un mot accompagne un mug. L’enseignant “muggé” doit à son tour offrir un mug à un collègue et tout ça dans le plus grand secret.


First deer killUn de mes élèves nous a annoncé avoir tué son premier cerf. Il a ajouté que la tradition veut que l’on mette le sang de l’animal mort sur son visage. J’ai pensé d’abord que l’ado se foutait de nous et puis j’ai tapé “First deer kill” dans google. J’y ai trouvé plusieurs dizaines d’enfants avec le visage en sang. Dans notre collège quasiment tous les enfants chassent avec papa et/ou maman.


Il y a quelques semaines, nous étions dans un parc avec les enfants pour une petit concert un plein air. Un couple d’une cinquantaine d’année s’est approché, l’homme a regardé nos enfants avant de sortir son porte feuille. Il en a sorti 4 dollars qu’il a donné aux 4 enfants qui étaient avec nous. Sans aucune raison :)


unnamedSi notre fils complète tous ses devoirs à l’école, sa maitresse lui donne un bon pour avoir une glace chez Sonic ; un fast food dans le quartier.


logo-transCette année, l’Université de Lafayette a organisé une sorte de kermesse dans l’école des enfants. Une pizza, un soda et un chocolat chaud étaient offerts à toutes les familles. Les enfants pouvaient, entre autres, fabriquer des bonhomme de neige en Marshmallows. Des militaires étaient aussi de la partie et proposaient aux élèves d’écrire une lettre de soutien aux troupes sur le terrain.


cajun activistDans le cadre du prochain film documentaire que je prépare avec un collègue, j’interviewe pas mal de monde. Samedi dernier, c’était Maggie, une jeune activiste qui se bat pour faire vivre le français en Louisiane. Après 45 minutes d’interview très intéressant, je lui dis en guise de question : “En tant que français, je suis vraiment surpris par ta manière de mener ce combat et de répondre à nos questions. Un français dans ta position aurait très vite “taper” sur le gouvernement en citant des politiciens qui ne font pas leur boulot. Toi, tu penses avant tout à ce que toi et ta communauté peut faire pour ta cause”.

Elle sourit et dit : “En français cajun, le mot “flag” se dit “flag”, on ne dit pas “drapeau”. En cajun, “drapeau” c’est une couche de bébé. Ca te donne une idée de notre mentalité envers le nationalisme et le gouvernement. On se méfie du gouvernement. On préfère faire les choses nous même plutôt que demander quelque chose au gouvernement qui prendra des années.”


Cette semaine, une petite de 6eme grade est venue me voir après le cours. Mallory est une élève travailleuse toujours soucieuse de bien faire. Apres avoir présenté le pays Africain francophone qu’elle devait étudié, elle me demande : “Monsieur, est-ce que je peux garder le poster?”. Je réponds que ça ne m’arrange pas car je veux les afficher dans la classe. Ce à quoi la petite me répond “Oh mais mon père sort de prison lundi et je voulais lui montrer, ca fait 3 mois que je ne l’ai pas vu.” Enseigner en Louisiane, c’est possiblement enseigner à des élèves dont les parents sont en prison. En 2008, j’étais dans une quartier noir et la moitié de mes élèves avait papa ou maman en prison.

The 13th Amemdment est un documentaire qui tire son nom de l’amendement qui a aboli l’esclavage. Le film fait le lien entre la fin de l’esclavage et la criminalisation constante de la communauté noir. Pour rappel, les Etats Unis est le pays qui incarcère le plus au monde.

  4 comments for “Parce que c’est l’Amérique

  1. annie
    December 6, 2016 at 12:41 pm

    Les jours où je suis restée seule avec les 3 enfants de Léna et Benoît , je les ai emmenés faire les courses au super- marché du quartier et, arrivés à la caisse , plusieurs personnes leur ont donné des chocolats ou des quarters,sans aucune raison, à part leur joie de voir des enfants. Cela m’était arrivé dans le Massachusset, il y a 34 ans lorsque je me promenais avec mes 3 enfants dont un bébé . En revenant en France, j’ai eu l’occasion de me promener avec 4 enfants et d’entendre des remarques très désagréables sur” une famille beaucoup trop nombreuse” et qui sans doute attendait les allocations. Nous étions revenus chez nous…..Heureusement c’était une exception, enfin on espère!

    • Profile photo of Mikael
      December 6, 2016 at 6:59 pm

      Merci beaucoup Annie pour ce retour. C’est toujours interessant ces différences de cultures et comment elles sont vécues.
      Embrasse Benoît et Léna qui sont maintenant plus près de toi 😉
      A bientôt.

  2. Amélie
    December 6, 2016 at 2:35 pm

    Le mikshake oreo/beurre de cacahuètes de chez Sonic : une tuerie :) :) :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Skip to toolbar