J’vous raconte pas (2)

Allez, vous avez encore besoin de la petite histoire à raconter à la machine à café. La petite anecdote croustillante venue tout droit du Sud des Etats Unis? Come on y’all! Suivez le guide.

 

Dans mon collège, c’est la semaine des tests. Un énorme examen pour presque toutes les classes du CE2 a la terminale. L’objectif : évaluer la qualité de l’enseignement dans les écoles. Une vraie catastrophe éducative que j’ai déjà évoqué ici.

Les élèves étant déjà testés tout le temps, il faut trouver de nouvelles manières de les motiver. A titre d’exemple, voici ce que fait mon collège cette année :

  • Offrir des cadeaux (X-box, tablets …) aux élèves qui se comportent le mieux pendant le test (tirage au sort).
  • Les élèves achètent le T-shirts fabriqués par le staff pour l’occasion (Power Up for Testing).
  • Faire un concours de décoration de porte. Le grand classique ici. Au fond de notre couloir on a fabriqué un énorme cerveau en papier. Toutes les portes du couloir ont été connectée par des fils de laine symbolisant les connections du cerveaux. De grosses lettres illuminées par des LED indiquaient “Power Up Your Brain!!!”.
  • Petit spectacle où 4 profs ont fait une “battle” de danse avec d’autres élèves.
  • L’argument de poids de notre Principale : “si vous ne réussissez pas le test, on vous obligera a venir au collège cet été pour faire du rattrapage”. Ici, personne ne redouble. Les résultats des tests n’influencent en rien ton parcours scolaire. En tout cas pas ceux là.

photo 4 photo 3 photo 2

Malgré tout ça, personne ne révise les tests et beaucoup vont dormir en classe cette semaine. La plupart des profs ignorent même ce qu’il y aura sur le papier. Pour tous les profs étrangers présents en Louisiane (France, Quebec, Canada, Niger …), cette période de test est une réelle aberration.


Pendant la réunion parent professeur, une maman m’a expliqué que tous les vendredi matin, elle emmène son fils à l’église avant l’école. Le service est à 6h30 et dure une heure. Le garçon enchaîne alors avec l’école à 7h40. Comme dans la plupart des pays dans le monde,  la religion est très présente dans la vie des familles. La question n’est pas “est-ce que tu vas a l’église?” mais plutôt “Dans quelle église tu vas?”.


Dans l’école d’Alice, les enseignants ont eut droit à une séance de massage. Une personne vient surveiller la classe pendant que tu vas te faire masser pendant 5 minutes. C’est pas très long mais Alice était comblée.


photoDans mon casier à l’école, je reçois souvent des papiers que je mets a la poubelle. L’année prochaine ma rentrée sera en France alors j’ai regardé celui-ci avec une certaine émotion et je l’ai pris en photo. Le polycopie dit “Vous avez le droit de porter un jean demain si vous payez $1″.


Le jour où j’écris cet article, il y a eu une bagarre dans la cours et avec l’aide d’une collègue nous avons séparé 2 grands gaillards en train de se mettre dessus. Vu mon gabarit, j’ai fait ce que j’ai pu pour ne pas m’en prendre une. Ces événements sont si fréquents qu’à notre dernière réunion, la Principale s’est amusée à montrer comment l’équipe a géré l’une des bagarres dans un couloir. On a donc tous regardé la caméra de surveillance et bien rit en voyant Mr Hudi, prof d’histoire, faire écran entre deux élèves. Hahaha.


Quelques minutes plus tard, à cette même réunion, une jeune prof américaine fond en larmes. C’est sa première année et elle est complètement dépassée par ses élèves. J’ai alors bien aimé le conseil très solennel d’une collègue : “Surtout, quoique tu fasses – pause –  ne pleure jamais devant les élèves – pause – sinon tu auras perdu à leurs yeux“. Un conseil complètement inutile que cette ancienne serveuse de restaurant a pris avec beaucoup de sérieux.


Un autre conseil extraordinaire nous a été donné par une prof que j’aime beaucoup. Le voici en résumé : “A la fin de l’année, ne dites pas aux élèves que les tests hebdomadaires ne comptent plus. Faites leur faire le test et au lieu de le noter, jetez les à la poubelle“.

Je l’ai expliqué de 100 manières différentes sur ce blog, ce système scolaire est extrêmement défaillant et les communautés pauvres comme celle de mon collège en sont les plus grandes victimes.


Ce vendredi c’est Book Character Day à l’école de nos enfants. Ces derniers vont se déguiser en fonction d’un personnage de livre. Un grande tradition dans les écoles américaines. Non madame, tout n’est pas négatif dans ces écoles américaines 😉

Book Character Day 2016 1

Lire ou relire “J’vous raconte pas (1)

  2 comments for “J’vous raconte pas (2)

  1. Jmijey
    April 7, 2017 at 2:42 am

    t’as participé à la battle de danse face aux élèves ?

  2. Profile photo of Mikael
    April 7, 2017 at 8:02 am

    Quand ils ont commencé a chercher des volontaires parmi les profs, je suis allé me cacher dans un recoin du gymnase. C’est marrant parce que j’y ai retrouvé d’autres profs qui, comme moi, n’étaient pas prêts a danser sur “Juju on That Beat” devant 400 élèves. :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Skip to toolbar